Arts et Musiques
Accueil > Artistes > Marie-France ARAKELIAN, pianiste

Marie-France ARAKELIAN, pianiste

Imprimer

Nouveau rcital : "Mes plus belles sonates"

  • JOSEPH HAYDN Sonate Hob XVI. 49 en mi bémol majeur
  • LUDWIG VAN BEETHOVEN Sonate n° 23 en fa mineur, op. 57 "Appassionata"
  • FRANZ SCHUBERT Sonate en ré majeur op. 53 (D 850)

Après de brillantes tudes au Conservatoire National de Rgion de Marseille, Marie-France Araklian a suivi le cycle de perfectionnement dans la classe de Pierre Barbizet et a obtenu une mdaille d’or à l’unanimit.

Nomme très jeune chef de chant au CRR de Marseille des classes de Christiane Castelli( 1979) puis Claude Mloni (1980) elle se spcialise dans le rpertoire lyrique, suit les conseils de Manuel Rosenthal et affectionne particulièrement depuis lors cette forme d’expression.Depuis 2009, c’est auprès d’Isabelle Vernet qu’elle remplit sa fonction.

Sa rencontre avec Georges Cziffra et sa Fondation, dont elle est laurate (1984), va orienter sa carrière vers la musique de chambre.

Marie-France Araklian s’est produite à l’Opra Paris-Bastille, à l’Opra de Montpellier et de Marseille ; elle a t invite par de nombreux festivals en Europe, La Chaise-Dieu, Festival International de Percussions de Vienne, ainsi que dans de nombreux pays : Italie, Espagne, Portugal, Malte,Algrie, Allemagne, Pays-Bas, Norvège, Islande… aux Etats-Unis et en Amrique Latine à la faveur d’une tourne organise par le Ministère des Affaires Etrangères et l’Alliance Française (Paraguay, Bolivie, Equateur, Prou).

Durant quelques annes (2000 à 2005), elle participe à de nombreuses croisières musicales, notamment en compagnie de Marilyn Horne, Dominique De Williencourt, Emile Naoumoff, Jean Ferrandis et le Fine Arts Quartet.

Depuis 2002, Marie-France Araklian est la pianiste du Forum Lyrique d’Arles, Concours International d’Opra .

Elle collabore avec "Arts et Musiques en Provence" à la ralisation d’actions pdagogiques et culturelles.
En 2006 elle rejoint l’Ensemble "Pythas" avec lequel elle se produit rgulièrement.

Elle est invite par le Festival de l’Ouvèze à Bdarrides où elle joue en duo à quatre mains avec Muriel Chemin (2012) et Anne-Marie Girard (2013) et à deux pianos, et huit mains avec Jos Arru, Anne-Marie et Thomas Girard .

Marie-France Araklian est galement sollicite pour participer à plusieurs crations de spectacles thâtre-musique : « Romances », « De Naples à Sville » mise en scène Bernard Colmet auprès de Brigitte Peyr et Murielle Tomao, soprani. « Visage(s) » d’Henri Tomasi mise en scène Frank Gtreau (Thâtre de La Crie à Marseille et Ajaccio). « La vie d’Hector Berlioz », « Le Salon de musique de Paul Czanne » mise en scène Julien di Tommaso .

Depuis 2014, elle collabore avec l’Opra de Marseille pour les concerts proposs hors les murs (Lambert, La Fare Les Oliviers, La Maison à Gardanne, Saint Thomas à Aix en Provence, Arles, Berre, Marseille. ..).

Elle est Invite en 2014 à Saint Rmy de Provence par le comdien Grard Chambre pour un concert-lecture consacr à Sade (Hôtel de Sade ).

En fvrier 2015 à Marie-France Araklian s’envole pour Soul, Core du Sud, pour un concert avec Junghoon Kim, tnor et Haegee Lee, soprano.

Pierre Barbizet, à qui elle ddie chacun des moments musicaux qu’il lui soit donn de partager crivait d’elle à Cziffra : « …Son intelligence pianistique se double d’une sensibilit qui a fait merveille dans le domaine de la musique vocale tout spcialement, mais elle n’a jamais nglig le rpertoire fondamental du piano, ce qui lui permet, comme à beaucoup de musiciens de race, de revenir au clavier avec des qualits exceptionnelles dans tous les domaines de l’expression musicale » (Marseille, le 21 Nov. 1984).

Concert Bastide Saint Joseph 16 septembre 2008

Mise à jour le 23 novembre 2018  | Tout droit réservé Arts et Musiques 2008 - 2018
Mentions lgales | Logiciel SPIP | Réalisation Indétendance | Espace privé