Arts et Musiques
Accueil > Artistes > Muriel CHEMIN, pianiste

Muriel CHEMIN, pianiste

Imprimer

"... l’univers beethovnien ne pose aucun problème d’assimilation à cette remarquable pianiste qui l’aborde avec une violence et une tension impressionnantes ...". C’est ainsi que le critique Philippe Simon de la revue Rpertoire, accueille le troisième double album de l’intgrale discographique des sonates de Beethoven par Muriel Chemin.

L’intgrale : un projet ambitieux, l’apanage exclusif des plus grands pianistes et dont l’enregistrement, jusqu’à prsent, n’avait t ralis que par deux femmes : la hongroise Annie Fischer et la russe Tatiana Nicolaïeva.

Muriel Chemin, ne au Havre, se met à l’preuve avec dtermination et les rsultats sont exaltants. À propos de l’Op. 57 le critique Philippe van den Bosch affirmera, enthousiaste : " Tout ceci runi nous vaut une Appassionata d’anthologie, habite, visionnaire, emporte d’un lan, voire d’une sauvagerie incroyable. Elle opère comme une synthèse entre la frnsie furieuse de Schnabel, la mditation potique d’Arrau, l’inquitude nerveuse de Brendel....s’installent d’emble parmi les rfrences, en clipsent plusieurs, et font attendre la suite avec impatience. " Elle reçoit en outre les compliments chaleureux de Carlo Maria Giulini en 1998 pour son excution des trois ultimes opus. Ce sont les sonates Op. 101 et Op. 106 Hammerklavier, deux vritables sommets de la littrature pianistique, qui reprsentent l’preuve la plus redoutable.
À ce propos Luc Nevers de la revue Classica crira : "... Muriel Chemin construit pas à pas ces deux immenses fresques avec une sûret et une force expressive qui forcent l’admiration. "L’intgrale de Muriel Chemin mûrit depuis longtemps. Elle commence ses tudes musicales dès l’âge de cinq ans avec Jean et Marguerite Manuel, obtenant ses diplômes de piano, de musique de chambre et d’histoire de la musique à L’Ecole Normale Alfred Cortot de Paris, puis sa Licence de Concert. Elle dcide ensuite de se perfectionner avec Maria Tipo en Italie - où elle vit actuellement - et à Genève où elle reçoit le Premier Prix de Virtuosit.
Elle remporte le Concours International Hennessy-Mozart de Paris où elle suscite l’admiration de tout le jury, et en particulier du prsident, Paul Badura-Skoda.A ses dbuts parisiens, Salle Pleyel, la clèbre France Clidat lui exprime son enthousiasme en l’entendant dans la sonate en si mineur de Liszt. Elle joue galement au Thâtre de Paris et à la Salle Gaveau.

C’est surtout à l’tranger - Italie, Suisse, Autriche, Allemagne, Roumanie, Turquie, Russie, Hongrie, Chili et aux Etats-Unis - qu’elle se produit comme soliste mais aussi en musique de chambre - elle a rcemment termin l’intgrale des sonates de Beethoven pour piano et violoncelle avec Alain Meunier - duos pianistiques et avec orchestre (sous la direction - entre autres - de chefs tels que A. Gerecz, U. B. Michelangeli, D. del Pino Klinge, etc...).Elle est titulaire d’un poste de Klavier Hauptfach au Tiroler Landeskonservatorium d’Innsbruck depuis 1994 et aussi, plus rcemment, d’une classe de haut perfectionnement à l’Accademia Musicale Umbra de Prouse.

Bien que ces dernières annes l’intgrale ait occup la plus grande partie de son activit, Muriel Chemin possède un vaste rpertoire allant de Bach jusqu’aux contemporains, en passant par les grands romantiques allemands et les impressionnistes français. Toutefois ses prfrences vont à Mozart, Schubert, Schumann et naturellement Beethoven dont elle joue aussi les 5 concertos.

Rpertoire :

1.
Beethoven :
- sonate Op. 26
- sonate Op. 57 "Appassionata"
- Liszt : sonate en si mineur

2.
Beethoven :
- sonate Op. 57 "Appassionata"
- Schumann : sonate n° 3 Op. 14
- Liszt : sonate en si mieur

3.
Beethoven :
- sonate Op. 26
- sonate Op. 57 "Appassionata"
- Schumann : sonate n° 3 Op. 14

4.
Beethoven :
- sonate Op. 26
- Schumann : sonate n° 3 Op. 14
- Liszt : sonate en si mineur

Concert Les Taillades 2006

Mise à jour le 23 novembre 2018  | Tout droit réservé Arts et Musiques 2008 - 2018
Mentions lgales | Logiciel SPIP | Réalisation Indétendance | Espace privé